Gynecomastie

(+216) 22 605 011




Qu’est-ce que la gynécomastie?

Le phénomène inesthétique de la gynécomastie, se manifeste par une hypertrophie mammaire. La glande mammaire, est dense, et dont le développement est concentré autour de l’aréole. Elle est le plus souvent, associée à un excès graisseux. Elle peut être symétrique ou asymétrique, unilatérale ou bilatérale.

Il s’agit, d’un développement excessif de la glande mammaire, causé par un dérèglement hormonal. Au toucher, la glande mammaire est dure, et la palpation souvent douloureuse.

Le chirurgien esthétique, commence par la recherche de l’origine de la gynécomastie. Pour ce faire, il prescrit un bilan endocrinien complété le plus souvent par une échographie et une mammographie des seins. En fonction du diagnostic posé, il recommande à son patient un traitement médicamenteux, hormonal ou une réduction chirurgicale de la glande mammaire.

En réalité, les causes possibles sont très diverses. Il peut s’agir, d’un rapport œstrogène-testostérone déséquilibré au moment de la puberté ou de l’andropause. En fait, certains adolescents développent une sensibilité accrue de la glande mammaire due à une sécrétion plus forte d'œstrogènes alors que le niveau de testostérone est encore bas. Cette poussée glandulaire régresse spontanément dans la plupart des cas. Si elle subsiste, une intervention est recommandée dès la fin de la puberté.

En vieillissant, les hommes présentent une baisse naturelle de la production de testostérone qui entraîne l’apparition de petits seins.

Certaines pathologies, telles que les maladies du rein, de la thyroïde, la cirrhose du foie, etc.

Une prise de médicaments, contenant des oestrogènes, certains neuroleptiques, les amphétamines.

La consommation de stupéfiants, comme le cannabis, l’héroïne, la méthadone, les amphétamines, les stéroïdes anabolisants.

Le surplus graisseux, est dû à une surcharge pondérale et se caractérise par une accumulation de graisse sous-cutanée présente sur l’ensemble du sein. Au toucher, la graisse est molle, voire gélatineuse et la palpation sans douleur. Dans ce cas, une petite liposuccion suffit.

Dans la majorité des cas, l'hypertrophie glandulaire est associée à un excédent de graisse. L’opération de gynécomastie mixte, associe une lipoaspiration et une ablation de la glande mammaire au cours du même geste opératoire.

Définition :

L’augmentation du volume mammaire chez l’homme, surtout en période d’adolescence, est souvent mal vécue, et peut poser de nombreux problèmes psychologiques.

La chirurgie esthétique de gynécomastie est faite pour corriger un défaut esthétique qui se manifeste au niveau de la poitrine masculine si elle est graisseuse ou glandulaire, à savoir, la gynécomastie. Elle peut voir le jour chez les jeunes hommes d’une manière naturelle, à cause d’un problème d’ordre médical relatif à l’exploration complète hormonale ou suite à un important amaigrissement . dans le premier cas , une liposuccion est souvent suffisante pour régler definitivement le problème. De plus, la gynécomastie peut se rencontrer chez l’homme dont l’âge est avancé présentant un surpoids. En pratique, la gynécomastie fait référence à l’augmentation du volume de la glande mammaire chez les hommes qui se manifeste sous la forme d’une hyperplasie unilatérale ou bilatérale, sans qu’une cause particulière ne soit responsable à sa survenance.

Candidats:

La gynécomastie touche de 40 % à 60 % des hommes. Elle peut affecter un seul sein ou les deux.

La chirurgie esthétique de gynécomastie, est préconisée à tout homme qui souffre d'une asymétrie de la poitrine et n’ayant pas réussie à éliminer ce problème par le biais de la pratique d’activités physiques.

En fait, ce procédé vise à corriger la gynécomastie peut être réalisée sur des hommes sains, stables émotionnellement et de tous âges. Ainsi, les meilleurs candidats pour cette procédure, sont ceux qui ont une peau ferme et élastique qui viendra remodeler les nouveaux contours du corps. Cependant, elle est déconseillée pour les hommes obèses ou en surpoids ainsi que pour ceux qui n’ont pas d’abord tenté de régler le problème avec l’exercice ou la perte de poids.

Les meilleurs candidats pour cette chirurgie, sont ceux qui ont une peau ferme et élastique qui viendra remodeler les nouveaux contours du corps.

Avant la chirurgie:

La gynécomastie touche de 40 % à 60 % des hommes. Elle peut affecter un seul sein ou les deux. Bien que certains médicaments et problèmes médicaux soient liés à l’hypertrophie mammaire masculine, il n’y a pas de cause connue, du moins, dans la grande majorité des cas.

Parce qu’il n’existe pas une cause bien déterminée responsable de la survenance de la gynécomastie, un bilan préopératoire est réalisé pour pouvoir doser les différentes hormones connues, la recherche d'une tumeur testiculaire ou hypophysaire.

Toutefois, la gynécomastie peut être d'origine physiologique sans que sa raison d'être ne soit déterminée. Face à un patient obèse ou en surpoids, un régime alimentaire accompagné d’exercices physiques est demandé pour perdre du poids en vue de régresser voire ou éliminer définitivement la gynécomastie.

L’arrêt du tabac, est vivement recommandé un mois avant l’intervention, et un mois après, ainsi que tout médicament contenant de l’aspirine lors des 10 jours précédant l’opération.

Le médecin anesthésiste, demandera le plus souvent à la patiente de rester à jeun pendant 6 heures avant la chirurgie.

Chirurgie:

Le principe de la gynécomastie, consiste à réduire le volume mammaire par exérèse chirurgicale directe pour les formes glandulaires, ou bien une liposuccion pour le traitement des formes graisseuses, de diminuer l’excédent cutané permettant une rétraction cutanée favorisée par la lipoaspiration.

Si l’excédent cutané est trop important, le praticien plasticien peut être amené à le réduire, mais au prix de cicatrices sur la peau. Cette plastie de réduction cutanée, est réalisable lors de la première opération, ou secondairement lors d’une deuxième intervention.

L’opération type pour le traitement de la gynécomastie d’une durer moyennes de 2 heures, commence par l’étape de l'incision pratiquée au bord inférieur de l’aréole, en vue d’enlever la glande mammaire et l'excédent de la graisse. Dans une deuxième étape, un drain est mis en place en vue d’évacuer les résidus sanguins et lymphatiques pouvant s’accumuler dans la zone objet du traitement. L’opération, prend fin avec l’application d’un pansement modelant avec un bandage élastique.

La durée de cette intervention, varie en fonction de la technique opératoire utilisable par le praticien plasticien, et pouvant aller de quelques minutes en cas de lipoaspiration isolée, à 2 heures pour les formes complexes nécessitant une réduction majeure.

Anesthésie et hospitalisation:

Une telle opération, est praticable le plus souvent sous anesthésie générale et parfois vigile, lors d'une hospitalisation de 24 à 48 heures.

Suites opératoires:

Durant les premiers jours après l’intervention, ses douleurs seront ressenties ainsi que l’apparition de gonflement et des bleus. Un traitement antalgique, adapté à l’intensité des douleurs est prescrit pour quelques jours. Le premier pansement, est retiré après quelques jours, et sera remplacé par un pansement plus léger.

Un traitement antalgique, adapté à l’intensité des douleurs sera prescrit pendant quelques jours.

Un œdème, des ecchymoses, et une gêne à l’élévation des bras sont fréquents les premiers temps.

A la sortie de la clinique, le patient doit prévoir un arrêt de travail de 5 à 20, et de ne reprendre l'exercice de son sport préféré qu'au bout de 1 à 2 mois.

Résultat

L’apport de la chirurgie esthétique de gynécomastie, prend la forme d’une amélioration apportée au niveau des tissus ce qui leur fait gagner une progressive souplesse ce qui évince tout éventuel récidive de l’exérèse glandulaire. Cependant, si l’amélioration est souvent nette et immédiate

, il faut attendre 3 mois pour pouvoir apprécier son résultat définitivement.

C’est le temps nécessaire, pour que l’œdème postopératoire disparaisse et que l’excédent cutané se rétracte. Au-delà de cette période, les tissus gagneront en souplesse progressivement.

Ce résultat, est généralement bénéfique sur le plan psychologique car la gynécomastie est le plus souvent considérée comme une ombre à la virilité. La diminution en matière du volume mammaire, apporte un confort physique, surtout lors de l’habillement.

chirurgie esthetique tunisie

Chirurgie Esthetique Tunisie

(+216) 22 605 011