Liposuccion des cuisses

(+216) 22 605 011




Liposuccion des cuisses :

Le manque de sport et l'âge participent au stockage des graisses au niveau des cuisses. De plus, on observe chez les femmes mûres un relâchement musculaire et cutané particulièrement inesthétique.

La gente féminine, est génétiquement programmée pour stocker les graisses, surtout face à un manque d'activités sportives ou du fait de l'âge.

En effet, le relâchement musculaire et cutané inesthétique est très fréquent chez les femmes mûres. Le traitement de ce problème, consiste à réaliser une chirurgie esthétique de liposuccion des cuisses, permettant d'aspirer les amas graisseux localisés dans l'hypoderme.

En pratique, cette technique à pour but de traiter l'excédent de la graisse localisée à l'intérieur des cuisses, la face externe de la cuisse ou la culotte de cheval, l’avant de la cuisse ainsi que la zone de la rotule, et enfin l'arrière des cuisses. Cependant, la liposuccion des cuisses s'avère délicate, parce que la graisse est parfois diffuse et non localisée d'une part, et la peau n'est pas élastique et risque de se relâcher. Il faut noter, que la liposuccion des cuisses est sollicitée par les femmes en premier lieu.

Une liposuccion des cuisses est une intervention de chirurgie esthétique qui consiste à retirer les graisses présentes sur le pourtour des cuisses. Pour ce faire, le chirurgien incisera en plusieurs endroits précis, et glissera une canule, plus ou moins fine, selon les quantités de graisses à retirer. A l’aide de cette canule, sorte de pipette recourbée, il pourra décoller, puis aspirer la graisse présente.

Cette procédure, à pour objet de traiter plusieurs régions, à savoir, l'intérieur des cuisses, la face externe de la cuisse dite la «culotte de cheval», l'avant de la cuisse ainsi que la zone de la rotule, et enfin l'arrière des cuisses.

Le bon profil des candidats à cette technique, est en particulier celui des femmes qui accumulent la graisse au niveau de la culotte de cheval génétiquement prédisposées à stocker des calories dans les cuisses en prévision d'une grossesse ou pendant l'allaitement.

Bien souvent, la liposuccion des cuisses est liée à un lifting des cuisses. Le nom de l’intervention combinant les deux actions s’appellent la cruroplastie. Il faut bien comprendre qu’une fois les cellules graisseuses enlevées, la peau peut pendre. En effet, la poussée des adipocytes a fortement contribué à détendre la peau. Le chirurgien passe alors à la découpe et au redrapage de la peau sur le tissu musculaire sous jacent. Au bout de quelques semaines, cette peau se sera retendue, laissant alors apparaître un contour de cuisse parfait.

Avant l'entré au bloc opératoire, un entretien préalable avec le chirurgien et l'anesthésiste est effectué en vue d'examiner le patient et réaliser une prise de sang, vérifier s'il ne présente aucune contre-indication à l'opération et de mettre en place le projet de l'opération à la lumière des résultats obtenus.

Il est vivement conseillé, que le patient ou la patiente arrête de fumer au moins un mois avant l’opération, ainsi que tout médicament contenant de l’aspirine dans les 10 jours précédant le jour de l’entrée au bloc opératoire.

En fonction du type de l’anesthésie, le médecin anesthésiste demandera au patient ou à la patiente de rester à jeun sans rien boire ou manger durant les 6 dernières heures précédentes à l’opération.

La chirurgie esthétique de liposuccion des cuisses, qui dure entre 1 et 2 heures en fonction de la masse de graisse à retirer, commence par la pratique d'incisions en vue d'introduire la canule reliée à un système aspiratoire qui convient pour les gros volumes à enlever.

Dans certains cas, la liposuccion est dite douce si la canule est reliée à une seringue. Cette technique, est recommandée pour éviter l’effet de tôle ondulée sur la face interne et la face postérieure des cuisses dont la peau est fragile et peu élastique.

Cette intervention, se pratique en anesthésie générale, lors d'une hospitalisation ambulatoire.

Le résultat final de la liposuccion est visible après 3 à 6 mois, à travers la quelle les graisses sont en effet aspirées dans leur intégralité. Il faut souligner, que cette technique doit être complétée par une bonne hygiène de vie.

Le gros avantage de la liposuccion des cuisses, c’est que les adipocytes présents dans cette zone ne pourront y revenir. Car les cellules graisseuses ne peuvent pas se renouveler ni se reproduire. La graisse emmagasinée se stockera alors ailleurs dans le corps. C’est pourquoi une intervention de chirurgie esthétique, et d’autant plus lorsqu’il s’agit d’une liposuccion des cuisses, se doit d’être complétée par une bonne hygiène de vie. Sans quoi, d’autres zones du corps risqueraient de gonfler.

Il ne faut donc pas voir la liposuccion des cuisses comme une opération miraculeuse, mais bien comme un complément aux efforts faits pour conserver sa ligne.

chirurgie esthetique tunisie

Chirurgie Esthetique Tunisie

(+216) 22 605 011