Liposuccion du cou

(+216) 22 605 011




Liposuccion cou

Il est certaines zones dans le corps sur lesquelles nous aurons beau agir, avec toute la bonne foi et la bonne volonté du monde, rien n’y fera. Le temps qui passe aura raison de notre motivation sans faille. Et oui. Le temps et la gravité ont des effets sur nos corps qu’il nous est presque impossible de contrecarrer sans aide chirurgicale.

C’est notamment le cas de la peau qui se relâche, et des graisses qui s’accumulent au fur et à mesure que nous avançons sur le chemin de la vie.

Prenons le cas du cou. Sans que nous le désirions, la peau se détend pour laisser place à un double menton . Et les adipocytes, cellules responsables du stockage des graisses, en profitent pour remplir ce nouveau volume. Mieux, elles contribuent à détendre la peau en emplissant ce volume.

De nos jours, la mode est aux traits fins, aux pommettes saillantes et aux joues creuses. Pour ce faire, la solution consiste à réaliser une chirurgie esthétique de liposuccion cou, ayant pour but d'éliminer les excédents de graisseux figurant sur le cou, au niveau du menton et double menton.

Ce procédé, est préconisé autant pour les hommes que les femmes, mais dont le combat n'est pas le même. Les hommes, ont tendance à développer un excès graisseux au niveau du cou, caractérisé par l'apparition d'un double menton. Par conséquent, la liposuccion permet de redéfinir la région sous-mentonnière. Quant aux femmes, elles souffrent présente un relâchement cutané pour lesquelles, eau du cou tombent. Ainsi, la liposuccion, permet d'éliminer radicalement les excès graisseux et de rendre le visage plus ovale.

Avant l'entré au bloc opératoire, un ou deux entretiens préalables avec le chirurgien et l'anesthésiste sont obligatoires pour que le chirurgien s'assure qu'il n'y a aucune contre-indication à la liposuccion et détermine le projet opérationnel. Durant cette phase préopératoire, une série de tests sont effectués en vue de fixé l'étendue de l'intervention, la nécessité de réaliser une opération complémentaire et le type d'anesthésie.

Il est vivement conseillé, que le patient ou la patiente arrête de fumer au moins un mois avant l’opération, ainsi que tout médicament contenant de l’aspirine dans les 10 jours précédant le jour de l’entrée au bloc opératoire. En fonction du type de l’anesthésie, le médecin anesthésiste demandera au patient ou à la patiente de rester à jeun sans rien boire ou manger durant les 6 dernières heures précédentes à l’opération.

Dans la salle d’opération, le chirurgien esthétique commence par la pratique de trois incisons pour pouvoir introduire la canule en mousse, avant d'intervenir au niveau des parties latérales basses du cou, sous le menton et le long de la mâchoire inférieure. Parfois, le praticien platicien peut associer son geste à un autre traitement du double menton, à savoir, le lifting cervical, un lifting du cou ou une génioplastie.

Cette intervention, dure en pratique de 30 minutes et 2 heures, s’effectue en anesthésie générale et parfois locale, ce qui ne nécessite qu'une hospitalisation ambulatoire.

Le résultat final de la liposuccion du cou, est appréciable après 2 à 3 mois, il prend la forme d'une rétraction de la peau.

chirurgie esthetique tunisie

Chirurgie Esthetique Tunisie

(+216) 22 605 011