Menu

acceuil chirurgie esthetique en tunisieAccueil
Les interventions chirurgie esthetique en tunisieLes interventions
chirurgie esthetique en tunisieClinique et l'équipe médicale
Le séjour chirurgie esthetique en tunisieLe séjour
Les tarifs chirurgie esthetique en tunisieLes tarifs
Demande de devis chirurgie esthetique en tunisieDemande de devis
Contact chirurgie esthetique en tunisieContact

 
 

Mon compte

E-mail:
Mot de passe:
 
Mot de passe oublié

Pour tous renseignements complémentaires, contactez nous soit par mail, soit en direct par skype
 

chirurgie esthetique tunisie / La Tunisie à l'heure du tourisme médical

 
Les soins, un marché vitaminé © D.R. Avec 100 000 patients étrangers accueillis en 2008, la Tunisie arrive loin devant l’Europe de l’Est, le Maroc ou la Turquie. Le secteur représente déjà près de 5 % des exportations de services du pays et 25 % du chiffre d’affaires des cliniques.
Des praticiens nombreux et bien formés, des hôpitaux et cliniques qui n’ont, pour la plupart, rien à envier à ceux des pays européens, des prestations particulièrement compétitives, dans des domaines comme la chirurgie esthétique mais aussi dans le traitement de certaines pathologies lourdes, en matière de chirurgie cardiaque ou encore d’ophtalmologie… la Tunisie prend conscience de ses atouts et veut devenir une destination phare du « tourisme médical ».
La clientèle étrangère contribue déjà pour 24,1 % au chiffre d’affaires des établissements privés, qui s’est élevé à 320 millions de dinars (178 millions d’euros) l’an dernier. Une étude de l’Agence française de développement (AFD) estime à environ 4 % la part du médical dans les exportations tunisiennes de services. Et ce n’est sans doute qu’un début. Car à la clientèle de proximité, essentiellement libyenne et algérienne, s’ajoutent désormais des patients venus d’Afrique subsaharienne, et même d’Europe occidentale. Quelques établissements, les plus réputés, réalisent l’essentiel des interventions : les cliniques El Amen de Tunis, de Mutuelle­ville et de La Marsa, la clinique de La Soukra, les cliniques Saint-Augustin, Taoufik, El Menzah, Avicenne et El Manar, à Tunis (ces deux dernières travaillant essentiellement avec le marché libyen), et enfin la clinique Alyssa, dans le quartier du Lac.
Les cliniques sauvées par la clientèle lybienne Aujourd’hui au nombre de 117, les cliniques privées tunisiennes ont poussé comme des champignons depuis 1988, date de la suppression du régime du plein-temps aménagé, qui autorisait les médecins du public à réaliser des consultations privées à l’hôpital. Une législation incitative, entrée en vigueur au début des années 1990, a dopé l’investissement dans le secteur.
Principalement tournées vers la clientèle tunisienne, les cliniques se sont vite retrouvées en surcapacité et n’ont d’abord dû leur salut qu’à l’afflux de patients libyens. Ces derniers, habitués à se faire soigner à Malte, en Italie ou au Royaume-Uni, mais empêchés de voyager par l’embargo onusien décidé après les attentats de Lockerbie, en 1988, et du DC-10 d’UTA, en 1989, se sont massivement tournés vers la Tunisie voisine. « Le flux de malades libyens et algériens a été spontané et reste peu organisé », explique le Dr Sami Kallel, chirurgien orthopédiste formé à Louvain, en Belgique, et aux États-Unis, et directeur d’Apollo HCA, une agence spécialisée dans l’accueil et la prise en charge de patients étrangers, principalement africains. « Il s’agit avant tout de personnes venant en voiture, avec leurs proches, se logeant par leurs propres moyens et qui sont venues vers nous grâce au bouche à oreille, précise le Dr Kallel. Les clientèles européenne et africaine, elles, disposent de moins de relais en Tunisie. Elles ont besoin d’être encadrées, rassurées, et veulent traiter avec des intermédiaires professionnels qui leur garantissent une prise en charge optimale, les meilleurs choix médicaux et les déchargent des contingences logistiques.
Trois segments de marché Aujourd’hui, la clientèle étrangère des cliniques tunisiennes correspond à trois segments de marché bien distincts. Le premier est celui des évacuations sanitaires : il s’agit de malades en quête de soins lourds que leur propre pays ne peut assurer, par exemple en cardiologie, en traumatologie, en oncologie (traitement du cancer)… Dans leur grande majorité, les malades sont pris en charge par des organismes de prévoyance de leur pays ou par les mutuelles de très grandes entreprises. Cette clientèle est aujourd’hui presque exclusivement africaine. C’est aussi la plus rémunératrice : la dépense moyenne par patient dépasse fréquemment la dizaine de milliers de dinars, contre deux à trois mille en moyenne pour la chirurgie esthétique. Le deuxième segment du marché correspond à proprement parler au concept de tourisme de santé, combinant l’offre balnéaire traditionnelle avec des soins ou examens relativement simples : dialyse, pose de prothèses dentaires, bilan ou thalassothérapie. De création plus récente, le troisième type de marché concerne la chirurgie plastique et esthétique, ainsi que toutes les interventions chirurgicales dites d’agrément, non prises en charge par les caisses de sécurité sociale. C’est ce créneau qui séduit le plus la clientèle européenne, avec un flux de 5 000 patients en 2008, en augmentation de 20 % par rapport à 2007. « Le tourisme médical est une industrie jeune, qui représente déjà plusieurs milliards de dollars de revenus à l’échelle internationale et qui est promise à un essor majeur, observe Amor Dehissy, gérant de Estetika Tour et porte-parole de la Fédération tunisienne des agences de voyages. Lentement mais sûrement, le marché de la santé se mondialise. Beaucoup de pays de la rive sud de la Méditerranée disposent maintenant de bons médecins – le Maroc, l’Égypte, la Jordanie, la Turquie par exemple. La Tunisie est à deux heures de vol des principaux pays émetteurs de touristes, elle possède l’infrastructure et les compétences nécessaires pour tirer son épingle du jeu, mais le secteur doit impérativement se professionnaliser et se mettre aux normes. La différence va se faire au niveau des détails. L’accueil, notamment. » Amor Dehissy s’est lui-même lancé dans l’aventure fin 2004 en mettant sur pied son agence, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 2 millions de dinars (1,1 million d’euros) l’an dernier. Il trouve sa clientèle grâce à son site Internet, propose des devis gratuits en fonction du type d’intervention envisagé et, surtout, observe une transparence des plus rigoureuses : le client sait d’avance ce qu’il va payer, la prestation « all inclusive » comprenant l’accueil à l’aéroport, le transfert, l’hébergement en clinique, puis à l’hôtel pour la convalescence, ainsi que les honoraires du chirurgien plasticien. Estetika fait appel à une équipe de chirurgiens triés sur le volet, comme les docteurs Moncef Guiga, Mondher Ellouze, Mehdi Chennoufi ou Emna Azzouz, considérés parmi les plus compétents du pays.
De 30 % à 50 % moins cher qu’en Europe « Une plastie mammaire ou une liposuccion réalisées en Tunisie reviennent 30 % à 50 % moins cher qu’en Europe, poursuit Dehissy. Mais si la compétitivité-prix est notre produit d’appel, il est clair que le client a besoin d’être rassuré et de savoir qu’il est à l’abri des mauvaises surprises, tant au niveau des honoraires, des conditions d’accueil que du suivi. En France, où les chirurgiens sont vent debout contre la “concurrence déloyale” des praticiens tunisiens [voir pp. 76-78], tout est fait pour dissuader les patientes de venir se faire opérer en Tunisie. Nous sommes attendus au tournant et nous ne devons donc surtout pas prêter le flanc à la critique. » Les médias français, qui ont largement couvert, et même surcouvert, le développement de la chirurgie esthétique en Tunisie, ont joué un rôle ambigu, pour ne pas dire paradoxal, dans cette affaire. C’est Le Droit de savoir, une émission diffusée fin 2004 sur TF1, qui a placé la destination sous les feux des projecteurs. Houssem Ben Azouz s’en souvient parfaitement… Agent de voyages, alors spécialisé dans le tourisme d’aventure, il était aux premières loges puisque l’un des interviewés était Tahar Djemal, le chirurgien qui avait opéré sa femme quelques mois auparavant d’un cancer du sein. « L’émission a fait un carton. Dès le lendemain, l’Office du tourisme et les standards des cliniques ont été submergés d’appels, explique Houssem Ben Azouz. Il y a eu plus de 500 demandes de renseignements. Personne n’y était préparé et, au final, nos établissements de soins ont été incapables de capter un seul de ces patients potentiels. En en discutant avec le Dr Djemal, j’ai compris qu’il manquait un chaînon entre l’offre et la demande. L’idée était de décharger les médecins et les cliniques de tout le volet extramédical. » S’inspirant du concept Surge & Safari, développé par la Sud-Africaine Lorène Melville, il crée Cosmetica Travel, aujourd’hui l’une des premières agences dans ce domaine en Tunisie. Elle propose des packs comprenant séjour, intervention et convalescence, dans des conditions d’hébergement cinq étoiles et à des tarifs compétitifs. « L’esthétique est une chirurgie de surface, les patients récupèrent bien et, même s’ils doivent être surveillés, ils aiment agrémenter leur convalescence d’excursions », ajoute le patron de Cosmetica Travel, aujourd’hui leader sur le marché britannique et en bonne position en France. Après la diffusion des premiers reportages, très positifs à l’endroit des praticiens tunisiens, la riposte du lobby médical français s’est organisée et les pouvoirs publics de l’Hexagone ont adopté un décret interdisant aux agences de voyages et aux tour-opérateurs français de commercialiser des packs de tourisme médical. Paradoxalement, cette décision a fait le bonheur de l’industrie tunisienne. Nouveaux débouchés sur le continent En effet, si la clientèle européenne est excellente pour l’image et la réputation de la médecine tunisienne, c’est du côté de l’Afrique que le potentiel de croissance est le plus important. Or le durcissement des règles d’entrée et de séjour des étrangers en France – avec la loi engagée par Nicolas Sarkozy en 2006 alors qu’il était ministre de l’Intérieur – mais aussi les coûts devenus prohibitifs des examens et des interventions ont entraîné le tarissement des évacuations sanitaires de patients africains vers la France. La Tunisie, qui bénéficie d’une qualité de soins désormais sensiblement équivalente dans plusieurs disciplines de pointe, dispose des infrastructures et plateaux techniques adaptés, d’une bonne desserte aérienne (notamment depuis la création, par Tunisair, de lignes entre Tunis et les grandes capitales d’Afrique de l’Ouest), ainsi que d’une proximité culturelle évidente, a su se positionner comme une alternative plus que crédible.
Comme ce fut le cas pour les marchés libyen et algérien, les flux de clientèle dans ce domaine se sont d’abord créés spontanément, grâce au bouche à oreille. Mais, très vite, le besoin de professionnaliser la prestation s’est fait sentir. C’est pour y répondre que le Dr Sami Kallel a créé sa structure, Apollo HCA. L’idée, en gestation depuis 2000, s’est concrétisée en 2005. « Apollo HCA est une réponse aux difficultés rencontrées par les étrangers débarquant en Tunisie pour des soins, explique le Dr Kallel. Il n’est pas évident de choisir : une clinique peut jouir d’une excellente réputation, posséder un plateau technique dernier cri, mais ne pas être en mesure de pratiquer telle ou telle intervention relativement simple. Chacune a ses spécificités, ses particularités. Il en va de même pour les médecins, et seuls les gens de la profession peuvent se faire une idée juste des forces et faiblesses des uns et des autres. Notre rôle consiste donc à orienter les malades vers les meilleurs praticiens et vers les établissements les plus adaptés à leurs pathologies. En outre, nous nous chargeons du travail de coordination médicale et de supervision pendant toute la durée de l’hospitalisation et du séjour en Tunisie. Apollo HCA est en quelque sorte un hôpital virtuel… » Inspiré des modèles en vigueur aux États-Unis et au Canada, ce concept original a séduit au Mali, au Bénin, au Sénégal, en Côte d’Ivoire et en Mauritanie, pays où la société du Dr Kallel a conclu des conventions avec des caisses d’assurance maladie et des mutuelles. La facturation est transparente et indépendante de la pathologie : les frais de dossiers reviennent à 200 euros, et le séjour est calculé sur une base de 50 dinars (27 euros) par jour, ce qui correspond au prix d’une consultation chez un spécialiste. Le recours aux services d’Apollo HCA permet en moyenne d’économiser entre 20 % et 30 % sur la facture finale et, surtout, d’optimiser la dépense et d’assurer au patient le meilleur soin dans les meilleurs délais, en évitant les mauvaises surprises. Il serait d’ailleurs théoriquement possible d’étendre l’expérience à d’autres segments de clientèle, notamment les Maghrébins et les nationaux. Une telle démarche risquerait néanmoins d’attiser les jalousies et de bousculer des habitudes très ancrées. « Les mentalités ne sont sans doute pas préparées à une telle révolution », concède le Dr Kallel. Le Smedi, acronyme du Service médical international, fondé en 2007 par quatre associés – dont un médecin –, qui avaient tous travaillé en étroite relation avec l’Afrique subsaharienne, intervient sur un créneau assez proche de celui d’Apollo HCA. Spécialisé dans l’évacuation sanitaire, le Smedi possède même une antenne à N’Djamena, au Tchad. « Nous avons accueilli 600 patients l’an dernier et notre business plan table sur environ 900 évacuations cette année », explique Ghazi Mejbri, directeur général de cette structure d’une dizaine de personnes. Le Smedi possède en outre un petit parc de villas, d’une capacité de 27 lits, pour la convalescence. Une solution plus conviviale, souvent préférée à un long séjour dans une structure hôtelière. En plein développement, l’exportation de services de santé constitue une source de devises non négligeable pour la Tunisie, mais ses retombées ne s’arrêtent pas là. « En venant se faire soigner chez nous, souligne Ghazi Mejbri, les patients étrangers et leurs médecins traitants découvrent nos médicaments génériques, ce qui peut constituer un débouché supplémentaire pour notre industrie pharmaceutique. » Plus globalement, le secteur de la santé appelant plus de rigueur et de contrôle que tout autre, la qualité reconnue des formations, des soins, des infrastructures, des équipements et des produits médicaux constitue un label de taille pour l’image de marque de la Tunisie, sur le continent comme à l’international.
source : http://www.jeuneafrique.com/Articles/Dossier/ARTJAJA2524p072-075.xml0/-medecine-tourisme-chiffre-d-affaires-hopital-Lessoins-unmarchevitamine.html
 
 

Les actualités de la chirurgie esthétique

 

chirurgie esthetique tunisie / Tourisme médical : Repenser la commercialisation de nos soins !

En savoir plus  

Le tourisme médical est devenu un produit à part entière en Tunisie. La bonne réputation de nos soins ne se dément pas. La Tunisie offre des compétences dans toutes les spécialités : chirurgie esthétique, cardiologie, gynécologie, chimiothérapie, dermatologie orthopédie, ophtalmologie, rhumatologie…Avec ses soixante dix cliniques au standard euro...

 

chirurgie esthetique tunisie / Tunisie: Oxford Business Group Lance Son Nouveau Guide

En savoir plus  

Gros plan sur un pays en passe de renouer avec une croissance vigoureuse

grâce à la résilience de son économie et à l’efficacité des mesures de relance

Oxford Business Group (OBG) annonce la sortie de son nouveau guide économique sur la Tunisie. Déjà disponible, The Report : Tunisia 2010 couvre en détail l’activité économique et les opport...

 

chirurgie esthetique tunisie / Pour ou contre la chirurgie esthétique low cost ?

En savoir plus  

PROTHÈSES MAMMAIRES, LIPOSUCCION, LIFTING À MOITIÉ PRIX… DU MAROC À LA TUNISIE OU À LA ROUMANIE, LES TARIFS DE CES INTERVENTIONS DÉFIENT TOUTE CONCURRENCE. QUELS SONT LES RISQUES ? FAUT-IL CÉDER AU BISTOURI DISCOUNT ? DÉBAT.
ÇA SE DIT
La chirurgie esthétique coûte cher ? Pas toujours. Car, dans ce domaine aussi, le low cost existe. Pose de prothè...

 

chirurgie esthetique tunisie / Tourisme médical : une activité en pleine expansion

En savoir plus  

PARIS - Des soins dentaires, moins chers dans les pays de l'Est, aux implants capillaires en Turquie ou en Inde en passant par la chirurgie esthétique, le tourisme médical ne cesse de se développer dans le monde.

Cette pratique n'est pas toujours sans conséquences, telle la récente infection par une bactérie résistante aux antibiotiques de perso...

 

chirurgie esthetique tunisie / Sujet: Tourisme médical:La Tunisie nouvelle destination du tourisme

En savoir plus  

Le nombre des étrangers ayant combiné soins médicaux et séjours de convalescence dans les complexes touristiques tunisiens a triplé entre 2004 et 2007. Le secret : des tarifs de 40 à 70% moins chers que ceux pratiqués dans les pays occidentaux pour une même qualité.

Le tourisme médical fait son chemin en Tunisie. La première unité « offshore » s...

 

chirurgie esthetique tunisie / Chirurgie esthétique : la Tunisie fait le choix de la qualité

En savoir plus  

La Tunisie vient d'intégrer la Société internationale de chirurgie plastique et esthétique (ISAPS), un organisme scientifique né à New York en 1970 et regroupant aujourd'hui des praticiens de plus de 85 pays. Voici une bonne nouvelle pour les adeptes du tourisme médical. La Tunisie emprunte de cette manière la voie de la qualité.
« Le but de cette...

 

chirurgie esthetique tunisie / Tunisie. Le tourisme de santé, un créneau à fort potentiel

En savoir plus  

La chirurgie esthétique fait partie de la panoplie de soins médicaux dispensés dans nos cliniques à une clientèle étrangère de plus en plus nombreuse. Cette activité est à l’origine d’un nouveau produit touristique à fort potentiel de croissance : le tourisme à des fins de santé.

La chirurgie esthétique et réparatrice est bien développée en Tun...

 

chirurgie esthetique tunisie / Tunisie: Santé - Tourisme - Une commission mixte pour asurer le suivi de la qualité des services

En savoir plus  

L'impulsion de la coopération et de la coordination entre les secteurs de la santé et du tourisme, particulièrement dans le cadre de la mise en oeuvre du programme présidentiel 2009/2014, a fait l'objet d'une séance de travail commune tenue hier matin à Tunis sous la présidence de MM.Mondher Zenaïdi, ministre de la Santé publique, et Slim Tlatli, m...

 

chirurgie esthetique tunisie / Comme un «Bleu» ?

En savoir plus  

Caprice de star ou ignorance outrageuse ? La médiatisation sur Internet du refus de William Gallas, le défenseur de l’Equipe de France, de se faire soigner par un dentiste tunisien lors de la rencontre amicale Tunisie-France, met de nouveau les frasques de la sélection française dans l’œil du cyclone.

L’affaire rapportée par notre confrè...

 

chirurgie esthetique tunisie / Tourisme médical

En savoir plus  

C'est un fait indéniable aujourd'hui : la Tunisie assure et rassure en matière de tourisme médical et ce grâce à plusieurs facteurs.
Il y a tout d'abord le facteur proximité géographique : une situation privilégiée sur les rives de la Méditerranée, à 2/3 heures de vol en moyenne de Paris, Londres, Bruxelles, Amsterdam, Stockholm, Berlin, Vienne, ...

 

chirurgie esthetique tunisie / Tunisie: le syndicat des chirurgiens dentistes va porter plainte contre Gallas

En savoir plus  

Les retombées du parcours décevant des Bleus avant et lors du Mondial sud-africain ne semblent pas se terminer.


La dernière en date vient de Tunis où, selon l'hebdomadaire "Assabah al-Ousboui", le Syndicat tunisien des médecins dentistes de libre pratique (STMDLP) s'apprête à porter plainte contre le défenseur des Tricolores William Gallas po...

 

chirurgie esthetique tunisie / Tunisie : Ouverture du salon de l'artisanat à Nabeul

En savoir plus  

La 5ème édition du salon de l'artisanat de Nabeul a été inaugurée, vendredi, par M.Ridha Ben Mosbah, ministre du Commerce et de l'artisanat.
Participent à cette manifestation qui se poursuivra jusqu'au 18 de ce mois, environ 64 exposants venus de plus de 15 gouvernorats du pays afin d'écouler leurs produits dans pas moins de 60 stands aménagés à c...

 

chirurgie esthetique tunisie / Le Premier ministre présente la déclaration du gouvernement sur le projet du XIIème plan de développement

En savoir plus  

Sur instructions du président Zine El Abidine Ben Ali, M. Mohamed Ghannouchi, premier ministre a présenté mardi au Palais du Bardo, la déclaration du gouvernement sur le projet du XIIème plan quinquennal de développement (2010/2014), en présence de M. Foued Mebazaa, président de la Chambre des Députés et des membres du gouvernement.
Le premier min...

 

chirurgie esthetique tunisie / Bientôt, 3 nouveaux hôpitaux privés en Tunisie

En savoir plus  

Afin d’assurer à ses patients la continuité des soins et services au sein des établissements de santé privés, la Tunisie est en cours de réaliser trois nouveaux hôpitaux privés qui garantissent aux citoyens un encadrement personnalisé et une atmosphère sereine.

Selon le quotidien « Assabah », le premier hôpital baptisé « l’Hôpital Méditerranéen ...

 

chirurgie esthetique tunisie / Chirurgie et tourisme

En savoir plus  

De nos jours, les nouvelles agences de voyage spécialisées en tourisme médical proposent un nouvel type de tourisme. Soleil, sable fin et… lifting : c'est ce qu'elles proposent.
En effet, voyager pour se faire une beauté est une raison très logique qui mérite le prix qu'on va payer.
Ainsi, le tourisme médical est en passe de devenir un véritable ...

 

chirurgie esthetique tunisie / TOURISME MEDICAL- Quand bistouri rime avec soleil

En savoir plus  

Envie de nouveaux seins, de se faire refaire le nez, ou encore de se faire poser des couronnes dentaires ? Les habitants des pays développés se tournent de plus en plus vers les pays en développement qui sont devenus le nouvel eldorado du tourisme médical

 

chirurgie esthetique tunisie / Le Président Ben Ali reçoit le ministre de la Santé

En savoir plus  

Présidence tunisienne de l’OMS
Dynamiser la solidarité internationale dans le domaine de la santé



  • Le Chef de l'Etat appelle à l’élaboration d’une vision internationale globale à l’effet de protéger les généra...

 

chirurgie esthetique tunisie / le plan d’attaque de la Tunisie

En savoir plus  

’objectif de la Tunisie est de s’imposer comme destination régionale incontournable et d’avenir à travers l’exportation des services de santé. Pionnière sur se secteur, elle élabore un plan d’action ambitieux, pour devenir un pôle d’exportations et de services de santé d’ici à 2016.
Le tourisme médical n’est d’ailleurs, pas si nouveau pour la Tuni...

 

chirurgie esthetique tunisie / La Tunisie accueillera 6 mille séniors autrichiens du 7 avril au 12 mai

En savoir plus  

Au terme d'une réunion avec le ministre tunisien du Tourisme, Slim Tlatli, le résident de la Fédération Autrichienne des retraités, Karl Bleische, a tenu une conférence de presse pour braquer pleins feux sur les derniers préparatifs du séjour en Tunisie de 6 mille séniors autrichiens. Au cours de cette rencontre avec les médias, qui s’est déroulée ...

 

chirurgie esthetique tunisie / Réputation de la chirurgie esthétique en Tunisie

En savoir plus  

On ne joue pas avec la santé des gens. Surtout lorsqu’ils vous la confient en venant d’un autre pays.Les personnes qui souhaitent venir en Tunisie pour une intervention de chirurgie esthétique ont d’abord besoin d’être rassurées. Il suffit de lire les échanges de forums de discussion sur la chirurgie esthétique en Tunisie pour le savoir.

Que d...

 

chirurgie esthetique tunisie / Services de santé : Tunisia Health Expo, un benchmarking intensif

En savoir plus  

Plus de 110 exposants tunisiens et étrangers participent à la première édition du salon international de la santé «Tunisia Health expo», qui se tient du 4 au 7 mars 2010 au parc des expositions du Kram. Inauguré le 4 mars 2010 par M. Mondher Zenaïdi, ministre de la Santé publique, le salon est organisé par la Société des Foires Internationale de Tu...

 

chirurgie esthetique tunisie / Les promesses de la Tunisie médicale

En savoir plus  

La présence d’exposants de France, d’Allemagne, d’Angleterre et de Belgique au premier Salon international de santé « Tunisia Health Expo » est un signal fort indiquant que la Tunisie médicale suscite l’intérêt des pays du Nord qui la considèrent comme une possible tête de pont en Afrique. Les visites des délégations de Libye, d’Algérie, du Maroc,...

 

chirurgie esthetique tunisie / Tunisie:Tourisme médical,250 mille patients étrangers en 2009

En savoir plus  

La Tunisie s’apprête à devenir un pôle attractif pour les prestations de santé et une place régionale de tourisme médical. Un dossier de l’édition française du magazine, «African Business», relève, dans le numéro de janvier-février 2010, que 250 mille patients étrangers sont venus en Tunisie en 2009 pour se faire soigner, dont la quasi-totalité est...

 

chirurgie esthetique tunisie / La Tunisie à l'heure du tourisme médical

En savoir plus  

Les soins, un marché vitaminé © D.R. Avec 100 000 patients étrangers accueillis en 2008, la Tunisie arrive loin devant l’Europe de l’Est, le Maroc ou la Turquie. Le secteur représente déjà près de 5 % des exportations de services du pays et 25 % du chiffre d’affaires des cliniques.
Des praticiens nombreux et bien formés, des hôpitaux et c...

 

chirurgie esthetique tunisie / La Tunisie abrite le premier Salon International de la Santé

En savoir plus  

‘‘Tunisia Health Expo’’ est le premier Salon International de la Santé qu’abritera la Tunisie du 04 au 07 mars 2010. C’est un rendez-vous incontournable pour les professionnels et les opérateurs du secteur de la santé, puisqu’il couvre presque toutes les branches d’activités y afférentes, tels que les établissements de soins, l’industrie pharmaceut...

 

chirurgie esthetique tunisie / Chirurgie esthétique : le torchon brûle avec la France

En savoir plus  

Très mal vécues par les professionnels tunisiens, les accusations et attaques des spécialistes français n’ont pas réussi à tarir le flux de patients venant se faire opérer en Tunisie.


Les Français seraient-ils mauvais perdants ? Une chose est sûre en tout cas : après avoir été, dans un premier temps, pris de court par l’essor de la...

 

chirurgie esthetique tunisie / La chirurgie plastique en Tunisie est devenue très attractive.

En savoir plus  

En effet, la chirurgie plastique en Tunisie regroupe plusieurs avantages. Les prestations chirurgicales sont d’aussi bonne qualité qu’en France. Car la plupart des médecins des cliniques de chirurgie plastique en Tunisie sortent des universités françaises

Les tarifs de la chirurgie plastique en Tunisie sont également largement responsables de ce...

 

chirurgie esthetique tunisie / La greffe de visage, entre éthique et réalité

En savoir plus  

La chirurgie réparatrice et esthétique, cette spécialité qui fascine les patients autant qu’elle les rebute est avant tout une avancée de taille dans le domaine de la médecine. Elle permet aux personnes nées avec des malformations physiques, portant des disgrâces ou ayant été victimes d’un accident qui leur a laissé des séquelles insupportables de ...

 

chirurgie esthetique tunisie / Quand la chirurgie esthétique s'exporte à l'étranger...

En savoir plus  

Les voyages forment la jeunesse… Un adage plus vrai que jamais, à l’heure ou le tourisme chirurgical attire de plus en plus de patientes hors des frontières. Pourquoi se faire opérer à l’étranger ? Quels sont les risques ? Vivolta fait le point sur ce nouveau tourisme médical.

Des prix très avantageux

Le gros atout de ces opérations de chirur...

 

chirurgie esthetique tunisie / Tunisie - Clinique Internationale Hannibal : La 1ère clinique privée de cancérologie

En savoir plus  

L’investissement dans les cliniques privées jouit d’une forme étincelante en Tunisie alors que les besoins de santé évoluent fortement

(transition épidémiologique et vieillissement de la population), l’étude disponible ce jour a placé le cancer parmi les 3 premières causes de décès en Tunisie.

C’est dans cet environnement très favorable que s...

 

chirurgie esthetique tunisie / Thème Thalassotherapie en Tunisie : Thalassothérapie La Tunisie 2ème destination mondiale

En savoir plus  

INFOTUNISIE- Forte d’une quarantaine de centres de thalassothérapie, la Tunisie s’impose comme la deuxième destination après la France (en 2008) pour s’offrir une cure iodée ! .

A la faveur d’un certain nombre de points forts, la thalassothérapie en Tunisie, créneau largement porteur, a pris un élan remarquable.
Et si la Tunisie est aujourd’hui...

 

chirurgie esthetique tunisie / Thème Chirurgie esthetique en tunisie : Conférence nationale sur la chirurgie orale, maxillo-faciale et plastique

En savoir plus  

INFOTUNISIE- Une conférence nationale sur la chirurgie orale, maxillo-faciale et plastique, a été organisée le 16 Octobre 2009, à Sousse, avec la collaboration de médecins spécialistes en provenance de Tunisie, Algérie, Maroc, Italie, France et Allemagne, ainsi que d’équipes paramédicales.

Lors de l’ouverture de la conférence, M. Mondher Zenaid...

 

chirurgie esthetique tunisie / Thème Chirurgie esthetique en tunisie : Le business de la chirurgie esthétique

En savoir plus  

Activité encore discrète et taboue il y a quelques années, la chirurgie esthétique est devenue aujourd’hui un véritable phénomène de société : agences de tourisme spécialisées en esthétique, concours de beauté, émissions de téléréalité… en ont fait un business lucratif qui occultent bien souvent les risques liés a un tel acte. De la plus petite ret...

 

chirurgie esthetique tunisie / Chirurgie esthetique tunisie : Tunisie la mammoplastie à prix cassés

En savoir plus  

On ne compte plus le nombre de Françaises qui traversent la Méditerranée pour bénéficier d'une opération de chirurgie esthétique à moindre coût. Ces interventions n'étant pas remboursées par la Sécurité sociale, l'avantage financier est flagrant. Une opération de chirurgie des seins coûte environ 2.500 euros en Tunisie contre 4.000 dans Hexagone. A...

 

chirurgie esthetique tunisie / Chirurgie esthetique en Tunisie

En savoir plus  

L’Eldorado de la chirurgie esthétique, tel est le titre de la Tunisie depuis quelques années. Un titre qu’elle a su s’attribuer et préserver grâce aux réussites réalisées sur des milliers de français et françaises venues se faire plaisir en Tunisie dans le cadre du tourisme médical et à des tarifs 40% moins chers qu’en France.

On entend de plus ...

 

chirurgie esthetique tunisie / Des prix ultra compétitifs

En savoir plus  

La chirurgie esthétique dispose d’un potentiel de développement à l’exportation qui repose d’abord sur le rapport qualité/ prix très compétitif mais aussi sur la compétence des spécialistes tunisiens de la chirurgie esthétique qui est mondialement reconnue. Ensuite, les opérations de chirurgie esthétique n’étant pas prises en charge par les système...

 

chirurgie esthetique tunisie / Une référence en matière de tourisme esthétique

En savoir plus  

La Tunisie est la première destination pour les interventions de chirurgie esthétique à moindres frais et offre à un grand nombre de patients européens la possibilité d'y accéder. Elle dispose d'une centaine de cliniques dotées d'équipements de pointe ultra modernes et d'une élite de chirurgiens formés aux U.S.A et en France. 1998 a marqué le dé...

 

chirurgie esthetique tunisie / La Tunisie s’est aussi faite une réputation dans la chirurgie esthétique.

En savoir plus  

En effet, non seulement les chirurgiens tunisiens sont compétents et expérimentés (la plupart des praticiens ayant suivit leurs études dans des université françaises) ; mais le tarif d’une chirurgie plastique, avec une semaine de suivi, coûte jusqu’à 30 % moins cher qu’une chirurgie esthétique en Europe pour des résultats aussi convenables.

Les ...

 

chirurgie esthetique tunisie / La chirurgie plastique exposée à New York

En savoir plus  

Si un simple lifting est courant, la reconstruction du nez, ou rhinoplastie, est tout à fait différente, selon le Dr Anthony Berlet. "Pour comprendre la structure et la modifier au point que vous voulez, il faut une dose de compétence artistique, de bons yeux et une certaine créativité".
source http://express.excite.fr

Augmentation mammaire | Réduction mammaire | Lifting des seins | Liposuccion | Abdominoplastie | Rhinoplastie | Blépharoplastie | Lifting cervico-facial | Pose d'anneau gastrique | Greffe des cheveux | Prothèses des mollets | Prothèses des fesses | Génioplastie | Chirurgie Réfractive des yeux | Lifting des bras | Lifting des cuisses | Vaginoplastie | Hyménoplastie | Réduction des lèvres vaginales | Cicatrices | IMPLANTS DENTAIRES | Implant avec couronne ( deux séjours de 5 et 7 jours) | Sinus lift ( 4 jours ) | Facette dentaire ( 5 jours ) | Blanchiment des dents | COURONNES | Céramo-céramique ( 5 jours ) | gynécomastie |