culotte de cheval

(+216) 22 605 011




culotte de cheval :

La liposuccion est un acte de chirurgie esthétique parfaitement maîtrisé par les praticiens. Et c’est intervention combine plusieurs intérêts. D’abord, elle peut s’effectuer partout sur le corps, du ventre, aux cuisses ne passant par le cou et la culotte de cheval. Ensuite, sa démocratisation a considérablement fait chuter son prix. De fait, elle s’avère abordable pour de bon nombres de bourses aujourd’hui.

Mais le vrai plus de la liposuccion culotte de cheval, pour prendre cet exemple particulier, c’est que l’intervention consiste ni plus ni moins, à éradiquer définitivement les cellules graisseuses. Car le principe même d’une liposuccion est bien de retirer la graisse, comprise dans les adipocytes. Et, comme les adipocytes sont incapables de se reproduire, il est impossible de voir à nouveau de la graisse se stocker là une liposuccion a eu lieu.

En fait, la culotte de cheval peut voir le jour soit progressivement pendant l’adolescence soit après la première grossesse.

La liposuccion de la culotte de cheval, fait référence à un amas de cellules graisseuses situé sur la partie externe des cuisses liée à l’hérédité. Il s’agit, d'une réserve de graisse constituée par l’organisme, afin d’y puiser les calories nécessaires en cas de besoin. Il est impossibles, de faire disparaître la culotte de cheval par le biais d'un régime alimentaire, car ces graisses se comportent comme des réserves et sont en principes sensibles à la perte de poids.

Pour une personne souhaitant perdre une ou plusieurs tailles de pantalon, la liposuccion culotte de cheval est donc l’intervention idéale. En effet, sitôt l’opération réalisée, les résultats sont flagrants. Il s’agit d’ailleurs de la seule intervention de chirurgie esthétique pour laquelle les résultats sont visibles dès la sortie du bloc opératoire.

Mais attention toutefois. La liposuccion a beau être une intervention dite « de routine », elle reste malgré tout une intervention de chirurgie, nécessitant une anesthésie, avec les risques que toute intervention de chirurgie sous anesthésie peut comporter.Il ne s’agit donc pas de consommer une liposuccion culotte de cheval comme l’on consomme un bon petit plat, une séance de cinéma ou n’importe quel achat. Avant toute chose, il faut en passer par le diagnostique d’un professionnel, et s’assurer qu’i n’existe aucune contre indication médicale.

En effet, avant l'entré au bloc opératoire, un ou deux entretiens préalables avec le chirurgien et l'anesthésiste sont obligatoires pour que le chirurgien s'assure qu'il n'y a aucune contre-indication à la liposuccion et détermine le projet opérationnel. Durant cette étape, une série de tests sont effectués en vue de fixé l'étendue de l'intervention, la nécessité de réaliser une opération complémentaire et le type d'anesthésie.

Il est vivement conseillé, que le patient ou la patiente arrête de fumer au moins un mois avant l’opération, ainsi que tout médicament contenant de l’aspirine dans les 10 jours précédant le jour de l’entrée au bloc opératoire. En fonction du type de l’anesthésie, le médecin anesthésiste demandera au patient ou à la patiente de rester à jeun sans rien boire ou manger durant les 6 dernières heures précédentes à l’opération.

Une canule de 4mm, est introduite sous la peau par une ouverture cutanée minime. Grâce à une dépression obtenue à l’aide d’une machine, la graisse excédentaire est aspirée. Des mouvements de va et vient couvrent ainsi la zone à liposuccer.

La liposuccion de la culotte de cheval, dure en pratique entre 1heure et 1h, 30, et est réalisable sous anesthésie locale, ce qui ne nécessite qu'une hospitalisation ambulatoire.

A la sortie du bloc opératoire, les suites opératoires prennent la forme d’œdèmes, des ecchymoses, de la fatigue et un engourdissement des jambes. Après l'opération, le port d'un panty de contention est indispensable pendant 4 à 6 semaines. La marche et la douche, est conseillée dès le lendemain de l'opération.

Le résultat de cette procédure est immédiat pour 70% du volume. Un œdème résiduel, se résorbe en trois mois.

La silhouette change rapidement et le résultat est définitif car il s'agit souvent d'accumulation de graisse obtenue de manière génétique

La patiente retrouve rapidement le plaisir de s'habiller car le corps se retrouve avec un équilibre naturel avec des proportions du corps parfaites

chirurgie esthetique tunisie

Chirurgie Esthetique Tunisie

(+216) 22 605 011